La Catalogne déterminée à protéger son référendum

Suite aux menaces de ténors du gouvernement conservateur espagnol d’envoyer la force armée s’opposer à la tenue du référendum, Felip Puig, ministre de l’Intérieur Catalan a montré sa détermination à protéger les opérations de vote en cas de coup de force de Madrid.

Et ce, fut-ce en utilisant la police de la Généralité de Catalogne, qui sera « au service du gouvernement » pour opposer sa force à celle de l’armée espagnole, aux portes des bureaux de vote. L’Espagne est en effet tentée par le passage en force à cause du caractère inéluctable de l’indépendance catalane. Autre pays, autres mœurs, l’Angleterre, qui sait ne pas pouvoir empêcher l’indépendance de l’Ecosse, discute paisiblement des modalités du référendum d’indépendance avec les dirigeants écossais. Mais il est vrai que l’Angleterre n’a pas été condamnée récemment pour faits de torture.

Lire @ Le Floc’hington Post